• b-cbd-11c.png

Alors que le Premier ministre a annoncé mercredi 17 janvier sa volonté d’abandonner le projet de construction d’une nouvelle plateforme aéroportuaire sur le site de Notre-Dame-des-Landes en Loire-Atlantique, je m’interroge sur le bien-fondé de cette décision qui, en plus de remettre en cause le résultat du référendum local, risque faire jurisprudence vis-à-vis d’autres projets, notamment dans notre région.

Claude Bérit-Débat a présenté ce lundi 22 janvier ses vœux 2018 sur la commune de Saint Géniès dans le Sarladais, aux côtés de sa suppléante Annick Carot. Etaient présents notamment à cette cérémonie, le conseiller départemental et maire de la commune, Michel Lajugie, remercié par le sénateur pour son accueil, le Président du Conseil départemental, Germinal Peiro, accompagné des conseillères départementales Régine Anglard, Brigitte Pistolozzi et Marie-Lise Marsat, ainsi que de nombreux élus.

... Ou quand deux sénateurs interrogent mardi 16 janvier la même ministre à propos de l'avenir de la ligne Libourne-Bergerac-Sarlat, et qu'une même réponse engendre deux réactions très différentes.

Lors de son audition au Sénat fin octobre, je n’avais pas manqué de questionner le Président de l’ARCEP sur le projet d’accord entre l’Etat et les opérateurs, visant à améliorer la couverture numérique du territoire, et vous en avez d’ailleurs fait part dans un courriel. Le 13 janvier, Julien De Normandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la cohésion des territoires, a confirmé qu’un accord a été trouvé à l’initiative du régulateur des télécommunications.

Alors que se tourne la page d’une année 2017 marquée par le grand chambardement politique que nous connaissons, cette nouvelle année 2018 sera marquée à mon sens par la reconstruction de la sociale-démocratie en France et en Europe, mais aussi par les défis, nombreux, qui s’offrent autant à notre pays qu’à l’Union européenne et aux pays industrialisés.

Samedi 23 décembre, j’ai participé à l’inauguration du réaménagement de la mairie de Villamblard aux côtés notamment du maire, Michel Campagnaud, de Madame la Préfète, de Germinal Peiro, Président du Conseil départemental, des conseillers départementaux Marie-Rose Veyssière et Thierry Nardou, du conseiller régional Christophe Cathus, et du député Michel Delpon.

Hier en tant que parlementaire de la Dordogne, le ministère de l’environnement m’a contacté pour me confirmer qu’il n’interviendrait pas de manière négative sur le dossier de la déviation de Beynac. Un élément supplémentaire qui je l’espère va dans le sens d’un aboutissement positif sur ce dossier et je m’en félicite.

A l’occasion de ce 100e Congrès des maires de France, j’ai invité cette année les maires et participants-de la 2ème et 4ème circonscription de la Dordogne-au Congrès des Maires à visiter le Sénat. Ce sont près de 60 personnes qui ont répondu à cette invitation républicaine et conviviale qui s’inscrit dans la continuité de ce que j’ai toujours fait depuis mon élection à la Haute-assemblée.