Chef de file du Groupe socialiste et républicain pour la commission développement durable du Sénat, Claude Bérit-Débat est intervenu dans le cadre de la discussion générale introduisant l’examen du Projet de loi hydrocarbures à la Haute-assemblée.

 

 Saluant le texte du ministre d’Etat Nicolas Hulot, le Sénateur a rappelé son attachement à la fin de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures conventionnels et non-conventionnels en tant qu’élu de la Dordogne, département ciblé par trois demandes de permis de recherche s’étendant sur une portion conséquente du territoire.

Au cours de son intervention, Claude Bérit-Débat s’est félicité du progrès que constitue ce texte dans l’effort nécessaire de réduction de la consommation d’énergies fossiles et a rappelé la filiation de cette initiative avec l’action de François Hollande et de sa majorité au cours du précédent quinquennat.

Soulignant l’état d’esprit constructif du groupe socialiste sur ce texte, il a enfin insisté sur la nécessité de ne pas dénaturer le projet de loi initial et de faire barrage aux initiatives pouvant en atténuer la portée, tel que le fait malheureusement la commission des affaires économiques, composée d’une large majorité d’élus Les Républicains, au travers du texte examiné en séance.