Alors que plusieurs signaux positifs s’accumulent depuis quelques semaines, aux premiers rangs desquels figure la remontée des cours du lait et du porc, permettant d’entrevoir une amélioration progressive de la situation d’un grand nombre d’agriculteurs de notre pays, je souhaitais aujourd’hui vous faire part de nouvelles avancées extrêmement positives obtenues par le gouvernement ces derniers jours.

Consultez le courriel en cliquant sur ce lien.

 

Si la crise agricole a occupé le premier plan dans l’actualité au début de l’année, force est de constater que l’attention médiatique s’est déplacée depuis quelques semaines sur d’autres sujets. Pour autant, il serait trompeur d’en déduire que les difficultés du monde agricole sont derrière nous, bien au contraire.

Cliquez sur ce lien pour lire la suite de ce courriel.

Depuis des mois, le monde agricole est soumis à une grave crise. Aussi, j’ai eu l’occasion à plusieurs reprises de vous faire part de mon engagement pour faire face aux difficultés conjoncturelles telles que, la tuberculose bovine, la fièvre catarrhale ou encore l’épizootie de la grippe aviaire, ou structurelles, qui ont touché les filières du lait ainsi que les filières de la viande, qu’elles soient bovines ou porcines.

Découvrez ce courriel en cliquant sur le lien.

Quelques jours après l’adoption du Projet de loi biodiversité au Sénat, en faveur duquel je me suis personnellement engagé afin de défendre plusieurs sujets liés à l’identité de nos territoires ruraux, les travaux de notre Haute-assemblée ont porté la semaine dernière sur trois nouveaux textes majeurs dont je souhaite vous présenter les grandes lignes à travers ce nouveau courriel. 

 

Vous pouvez le consulter et en télécharger le contenu en cliquant sur ce lien.

 

 

 

C’est en tant que Vice-président du Groupe d’études chasse et pêche du Sénat que j’ai non seulement présenté mais aussi défendu, lors de l’examen en séance publique du Projet de loi biodiversité la semaine dernière, un certain nombre d’amendements visant à graver dans le marbre législatif la reconnaissance du rôle positif de la chasse, pratique au coeur de l’identité de nos territoires ruraux, dans la préservation de la biodiversité. Je vous souhaite une bonne lecture.

Vous trouverez le lien vers mon courriel en cliquant: ICI

Je vous souhaite une bonne lecture.

Vendredi 13 novembre dernier, la France a été frappée au coeur. Quelques mois après une première série d’attentats meurtriers, notre pays a une nouvelle fois été victime d’attaques terroristes de la pire espèce. La barbarie sanguinaire des ennemis de notre démocratie s’est déchainée au coeur même de Paris, emportant la vie de 129 de nos concitoyens et faisant de nombreux blessés, dont certains sont encore entre la vie et la mort à l’heure qu’il est.

Lire la suite en cliquant sur ce lien.

 

Mercredi 14 octobre dernier, en Commission des lois au Sénat, la majorité de droite a fait voter une motion à l’encontre du Projet de loi constitutionnelle autorisant la ratification de la Charte européenne des langues régionales, examinée en séance publique le 27 octobre prochain. Une décision que je regrette profondément et qui pose une fin de non-recevoir décevante à l’initiative de notre groupe politique pour faire avancer la cause des langues minoritaires dans notre pays.