Après six mois de débat, le projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt a été adopté en commission mixte paritaire (CMP) le 23 juillet 2014. Ce texte est important à plus d’un titre, en ce qu’il dessine les contours de l’agriculture de demain, en faisant une large place aux impératifs de qualité et de sécurité alimentaire, tout en réorganisant de nombreuses filières et en associant l’ensemble des acteurs concernés à l’élaboration d’une agriculture efficiente et écologiquement responsable.