Vendredi 29 septembre, j’ai pris part à une réunion organisée à la préfecture par Madame la préfète de la Dordogne, avec la direction de la SNCF, les délégués du personnel, des élus locaux et des parlementaires. Je souhaite à travers ce courriel revenir sur le constat qui a été dressé sur la situation actuelle du technicentre de Périgueux, mais aussi et surtout, donner mon point de vue sur les orientations envisagées par la direction et présenter quelques propositions pour pérenniser son activité.

Je vous souhaite une bonne lecture de ce courriel.