Depuis plusieurs années maintenant, les affaires ont gravement entaché la confiance de nos concitoyens envers la classe politique en général. C’est ce qui a conduit nos gouvernants notamment durant le dernier quinquennat à légiférer pour établir de nouvelles règles de contrôle et de transparence de la vie publique, malheureusement sans succès si on se réfère au déroulement de la campagne présidentielle et aux agissements de certains candidats. Aussi, ces deux textes votés au mois d’août visant à rétablir la confiance dans la vie politique s’inscrivent dans la continuité des mesures prises sous la présidence de François Hollande.

Je veux donc aujourd’hui revenir sur le contenu de ces deux nouvelles lois, une ordinaire, l’autre organique et vous faire partager mon analyse.

Je vous souhaite une bonne lecture de  ce courriel.