Toujours mobilisé en faveur des contrats aidés, dont la grande majorité d'entre eux est menacée de disparaître, je suis intervenu auprès du 1er ministre par courrier.

Suite aux récentes décisions prises pour juguler les effets indésirables de la nouvelle formule du Lévothyrox, j'ai souhaité à nouveau interpellé Madame la ministre de la santé sur le sujet.

Le sénateur est intervenu auprès du ministre de la cohésion du territoire  via une question écrite pour l'alerter sur les conséquences négatives de la baisse des APL, et en contrepartie, de la diminution  du montant des loyers que le gouvernement veut imposer.