Ce 15 août comme chaque année une cérémonie d’hommage à la mémoire du résistant jean Leyssale, fusillé par les allemands le 15 août 1944 était organisée à la stèle de Reymonden par la municipalité en présence de sa famille, de représentants d’anciens combattants et de résistants, et de nombreux porte drapeaux.


Alors que Monsieur le maire avait conclu son intervention par un poème de Louis Aragon « La rose et le réséda » j’ai terminé la mienne en empruntant à André Malreaux ce magnifique hommage à Jean Moulin: « Aujourd’hui jeunesse puisses tu te souvenir à cet homme, comme tu aurais approché tes mains de sa pauvre face informe du dernier jour, de ses lèvres qui n’avaient pas parlé; ce jour là elle était le visage de la France.
Ce 15 août 1944 le visage de Jean Leyssale était aussi celui de la France.