Manifestations fleuve dans toute la France, grève massive dans la fonction publique et mobilisation étudiante, la réforme des retraites mais plus largement la politique du gouvernement est rejetée par beaucoup de français.

Ce 5 décembre est une preuve supplémentaire, s’il en fallait, de la rupture consommée entre le Président de la République et les Français. Au-delà de la question d’une réforme des retraites qui pourrait pénaliser nombre de nos concitoyens, notamment les personnes qui ont eu un parcours professionnel entrecoupé de longues périodes de chômage, la mobilisation d’aujourd’hui est symptomatique d’un «raz le bol généralisé» de la très grande majorité des Français vis à vis d’un gouvernement qui ne cesse de favoriser les plus aisés au détriment de la majorité ! Je souhaite que le gouvernement entende cette colère des citoyens et revienne sur cette réforme pour faire enfin des propositions plus justes.