Ce lundi 21 octobre, j’ai rencontré une délégation CFDT.Nous avons échangé sur plusieurs dossiers qu’ils estiment, à juste titre, prioritaires pour que nos ainés puissent vivre dignement.

Le premier point concernait l’amélioration du pouvoir d’achat des retraités avec notamment comme revendication que je soutiens, la ré-indexation de l’évolution des pensions de retraite sur l’évolution des salaires. Nous avons également évoqué la problématique de la désertification médicale puis la prise en charge du maintien à domicile des aînés dans la perspective de privilégier leur autonomie. Il a été rappelé également l’urgence de développer plus de moyens humains et financiers en direction des EHPAD. Enfin, les représentants CFDT se sont interrogés sur les contours du projet de loi sur les retraites annoncé par le gouvernement tant il apparait flou et dénoncent, par ailleurs, le budget de la sécurité sociale pour 2020, un budget que je ne voterai pas, en l’état, à l’instar du groupe socialiste.