J’ai rencontré, mercredi 12 septembre, Madame Prado, Déléguée aux relations territoriales pour la Corrèze et la Dordogne de La Poste.

 

J’ai évoqué avec elle le cas particulier de la future suppression du bureau de poste du quartier de la Madeleine à Bergerac, lequel sera remplacé par un point relais poste installé dans un bar-tabac. Je lui ai fait part des inquiétudes légitimes auprès d’un certain nombre de citoyens que cette décision soulevait.

Puis, nous avons abordé les enjeux autour de l’adressage dans les communes rurales, l’évolution des missions de la Poste vers certains services à la personne et qui induit la transformation du métier de facteur. Je lui ai demandé si cela pouvait entraîner notamment en Dordogne des créations d’emplois. Pour l’heure, il s’agit plutôt de redéploiement.