J’apprends la  disparition de Roger Gorse. Je tiens à saluer tout d’abord le résistant qu’il fut. A l’heure où les « vieux démons » refont surface, ses faits de Résistance face au nazisme et au régime de Vichy, sont  un exemple à rappeler et à suivre pour les jeunes générations.

Je salue également le militant de gauche, l’homme d’action au service de l’intérêt général en tant qu’élu. J’adresse à sa famille et à ses proches mes sincères condoléances.