J’ai participé au lancement de la campagne de Benjamin Delrieux, candidat à l’élection législative sur le Périgord Noir et de sa suppléante Mireille Volpato, aux côtés de Germinal Peiro, député sortant et de Matthias Fekl, ministre secrétaire d’Etat en charge du commerce extérieur.

Ce lancement a été particulièrement bien réussi puisque près de 200 personnes sont venues entendre les grandes lignes du candidat, posant sa jeunesse comme un atout incontestable pour porter la voix de la quatrième circonscription de la Dordogne, une circonscription pour laquelle il a montré fortement son attachement, sa connaissance et sa volonté de défendre les dossiers qui la caractérise, à savoir le devenir du monde agricole ou encore la présence des services publics.

Pour sa part, Germinal Peiro a salué l’implication déjà forte de Benjamin Delrieux sur le Périgord Noir et qu’il représentait le choix du renouvellement et de l’avenir. Il l’a félicité également pour sa ligne de conduite qu’il s’est fixée, et qui s’applique à tout scrutin, à savoir respecter ses adversaires politiques, ne pas être dans la critique sur les autres candidats mais plutôt parler de ses projets pour le territoire.

Par ailleurs, il a rappelé, pour l’élection présidentielle, qui précédera les législatives les avancées obtenues sous le quinquennat de François Hollande tout comme l’a indiqué également Matthias Fekl. Le ministre a également salué le travail efficace de Benjamin Delrieux réalisé au niveau du Conseil régional et sa détermination à porter des dossiers importants pour son territoire.