Suite à l’article diffusé cette semaine dans le journal Sud-Ouest concernant la suppression de la réserve parlementaire, je tiens à apporter quelques éléments de réflexion sur le sujet. Inutilité, opacité, clientélisme, on aura tout entendu sur ce dispositif, pourtant rendu entièrement transparent de par la loi et publié à l’intention des citoyens depuis 2013.

Rendez-vous était pris salle Jacques Brel à Lalinde ce lundi 18 juin avec ma suppléante Annick Carot dans le cadre des rencontres intercommunales que j’organise régulièrement avec les élus depuis le début de mon mandat. A mes côtés, se trouvaient à la tribune les conseillers départementaux Marylise Marsat et Serge Mérillou, le Conseiller régional Christophe Cathus ainsi que le maire de Lalinde Christian Bourrier.