• b-cbd-11c.png

J’ai appris que Jacqueline Dubois, députée de la Dordogne, avait été victime cette nuit de l’incendie de ses deux véhicules à son domicile.

Je tiens à condamner de façon la plus ferme et solennelle de tels actes de vandalisme que rien ne peut excuser, comme je condamne les tirs en direction de la mairie de Lalinde durant cette semaine et les nombreuses exactions perpétrées ce week-end. J’appelle au calme et à la raison pour que le dialogue au plus haut niveau de l’Etat s’instaure enfin, dans le respect des valeurs de notre République. J’assure bien entendu de tout mon soutien à ma collègue parlementaire et lui exprime mon entière solidarité.