• b-cbd-11c.png

Le Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE) a rendu un avis favorable à l’ouverture de la Procréation Médicalement Assistée, PMA (ou Assistance Médicale à la Procréation, AMP), aux couples de femmes et aux femmes seules.

Cet avis intervient suite à la consultation citoyenne organisée par le CCNE sous la forme d’Etats généraux de la bioéthique, consultation à laquelle j’ai pris part en organisant le 9 avril dernier à Chancelade une soirée-débat « La PMA pour tous ? », avec la participation de Bernard Bioulac, Président de l’Espace de Réflexion Ethique de la Nouvelle Aquitaine.

La semaine dernière, c’est le conseil national de l’Ordre des médecins qui annonçait qu’il ne s’y opposerait pas, par la voix du Dr Jean-Marie Faroudja, président de la section éthique et déontologie, également présent à Chancelade.

La PMA est aujourd'hui réservée aux seuls couples hétérosexuels en cas d'infertilité médicale. Les deux argumentaires visant à étendre le droit à l’accès à la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules s’appuient notamment sur la prise en compte des souffrances que rencontrent ces femmes.  

Pour moi, ces positions vont dans le sens des attentes de notre société et des attentes suscitées.

Après la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe votée sous la mandature précédente, Il appartient maintenant au Gouvernement de programmer la révision de la loi de bioéthique, comme il s’y est engagé, pour que le débat ait lieu au Parlement. Je souhaite que ce débat se déroule dans un climat serein, apaisé.