Lé sénateur est intervenu lors d'une table ronde sur les produits phytosanitaires mais aussi au travers une question écrite au gouvernement pour défendre l'apiculture.

 

Table ronde sur les produits phytosanitaire: le sénateur interpelle le gouvernement sur la surmortalité des ruches

Le Périgord connait connaît en effet en ce printemps 2018 un effondrement sans précédent du nombre d’abeilles mais aussi des autres pollinisateurs (bourdons, papillons, andrènes). Le groupement de défense sanitaire apicole de la Dordogne a recensé ainsi la disparition de 3080 ruches. Cela provoque une crise sans précédent sur le département et menace clairement la pérennité de l’activité des apiculteurs. Face à ce désastre, les acariens  tel que le varroa ne peuvent être tenus responsables car les ruches sont traitées pour lutter contre eux. Est en cause en réalité présence des pesticides néonicotinoïdes. Alors que leur interdiction a été signifiée, leur vente progresse toujours au détriment de tous, et en premier lieu des agriculteurs.

Aussi, Monsieur le sénateur demande au gouvernement quelles mesures compte t’-il prendre pour soutenir aujourd’hui l’apiculture et souhaite t’il indemniser de manière significative les apiculteurs de la Dordogne, victimes de l’usage des pesticides.