• b-cbd-11c.png

Après une campagne aussi difficile qu’éprouvante, les élections législatives ont livré leur verdict les 11 et 18 juin derniers . Je veux ici revenir en quelques mots sur cette campagne, menée avec courage et détermination par les candidats et camarades socialistes en Dordogne lors de ces élections.

 

Dans un contexte particulièrement difficile pour notre parti, ils ont su porter nos valeurs et fait une campagne de proximité remarquable ; Michel Moyrand, sur la 1ère circonscription, Benjamin Delrieux sur le Sarladais et Colette Langlade sur le Périgord Vert. Leur élimination en est d’autant plus injuste que chacun d’eux connaissent parfaitement leur territoire et se trouvaient en mesure de relever, le mieux et de manière certaine les nombreux enjeux qui se posaient à eux, en matière d’emplois, d’aménagement du territoire et de préservation des services publics.

Ils peuvent être fiers du travail qu’ils ont accomplis pendant ces mois passés sur le terrain. Pour Colette Langlade, députée sortante, je tiens à souligner son engagement indéfectible et les avancées qu’elle a portées sur sa circonscription, aux côté de son suppléant Didier Bazinet, depuis plusieurs années.

Elle a su dynamiser le secteur économique en participant, notamment, à la structuration de la filière cuir en Périgord Vert. Elle a directement défendu dans l’Hémicycle le redressement du budget consacré à l’Education nationale permettant ainsi de sauver plusieurs classes en Dordogne.

Aussi, encore félicitations pour son implication de tous les instants pour le Périgord Vert, un territoire qu’elle continuera à porter, différemment, toujours avec la même passion et la même efficacité.