• b-cbd-11c.png

A la veille du premier tour des élections législatives qui se dérouleront ce dimanche 11 juin dans notre pays, je souhaite inciter tous nos concitoyens à exercer leur droit de vote et appelle à voter massivement en faveur des 3 candidats socialistes engagés dans cette campagne dans notre département.

 

Alors que le nouveau Président de la République a pris ses fonctions le 14 mai dernier et que le Premier ministre, Edouard Philippe, a dévoilé son Gouvernement le 17 mai, il pourrait être tentant de considérer le scrutin législatif des 11 et 18 juin prochain comme un scrutin « d’enregistrement » de la volonté populaire exprimée le 7 mai dernier.

Ce serait néanmoins nier la spécificité même de cette élection et les enjeux qui en découlent, locaux comme nationaux, et tourner le dos à un jugement qui s’attache à la valeur des candidats sur le terrain, aussi bien qu’à leur engagement politique.

C’est précisément cette démarche qui m’a emmené à soutenir Michel Moyrand dans la 1ère circonscription du département, personnalité dont je partage les valeurs et avec qui j’ai partagé de nombreux combats politiques.

De même, Collette Langlade, député sortante de la 3e circonscription a toute ma confiance, et son action en tant que parlementaire a démontré à la fois sa connaissance des dossiers mais aussi son fort ancrage local.

Quant à Benjamin Delrieux, qui s’inscrit dans le sillage tracé par Germinal Peiro, il est à mes yeux comme dans le Cid : « aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». Jeune candidat, il incarne un renouvellement générationnel nécessaire de notre vie politique, et fait preuve, déjà, d’une grande maturité, autant que d’une grande connaissance des rouages politiques locaux comme nationaux.

En tant que social-démocrate, attaché à l’idée de progrès social, et homme de gauche, toujours fidèle aux valeurs socialistes que je défends, j’appelle tous nos concitoyens, hommes et femmes de gauche mais pas seulement, à se rassembler derrière ces 3 candidatures.

Il serait fort hasardeux de se laisser aller à des pronostics sur la couleur que prendra l’hémicycle au soir du 18 juin prochain.

Ce que je sais en revanche, c’est que notre département, la Dordogne, aurait tout à gagner à désigner des députés qui puissent s’inscrire dans une démarche constructive à l’égard du Gouvernement tout en gardant leur indépendance et leur sens critique. Cette démarche est la seule et unique, j’en suis convaincu, qui puisse nous permettre de défendre nos convictions de gauche, et porter encore, demain, nos futurs combats.

Alors les 11 et 18 juin prochains, votez pour les candidats socialistes aux élections législatives !