• b-cbd-11c.png

Ce matin, le Premier ministre est resté fidèle à lui-même et à la logique jupitérienne d’Emmanuel Macron. Dans sa présentation de « l’acte II » du quinquennat devant le Sénat, Edouard Philippe semble ignorer les bouleversements qu’a connu notre pays depuis bientôt 8 mois.

Après avoir été accueilli par le maire de Corgnac, Philippe Gimenez aux côtés de Bernard Vauriac, président de la communauté de communes et Michel Karp, conseiller départemental, j’ai fait le point des principaux temps forts politiques de ces six derniers mois et de mon action parlementaire devant les élus de la communauté de communes Périgord Limousin.

Comme chacune et chacun d’entre nous, c’est avec émotion et sidération que j’ai assisté en direct hier soir à l’incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris.